La Sound Factory est un foyer interactif d’art sonore et de créativité, une véritable exploration auditive répartie entre le toit-terrasse et le cinquième niveau de la Lantaarntoren. Expérimenter, apprendre et composer, tout est – littéralement – à portée de main. Des cloches de carillon en bronze au laboratoire sonore numérique, des beats et samples aux fréquences sonores rares : la Sound Factory offre un mélange d’installations avec lesquelles vous pourrez réaliser vos créations. Et pas un tube pop remâché, mais bien des créations uniques qui intriguent et inspirent.


Klankentoren | Aernoudt Jacobs

(c) Paul Willaert

Ce toit-terrasse abrite dans un coin la Klankentoren, une installation réalisée par Aernoudt Jacobs. Vous pouvez y écouter toutes les cloches de la ville de Bruges, mais aussi – et surtout – créer vos propres sculptures et manipulations sonores. Cette « tour des sons » interactive rassemble 150 sons de cloches provenant du beffroi et d’autres tours de Bruges, enregistrés et inventoriés par la cellule Patrimoine de Bruges.

Vous pouvez manipuler la tour des sons par l’intermédiaire de l’écran tactile intégré. Outre le clavier et un aperçu de tous les bruits disponibles, vous pouvez aussi adapter le volume, la hauteur tonale et l’amplitude des samples, et même la vitesse de rotation des éléments rotatifs.

Carillon

(c) Paul Willaert

Les 21 cloches en bronze du carillon du toit-terrasse étaient précédemment suspendues dans la tour du beffroi de Bruges. Fondues en 1969 par la fonderie Horacantus-Eijsbouts (Lokeren, BE / Asten, NL), elles ont servi à remplacer plusieurs cloches du carillon réalisées par Marcel Michiels (1939) et Joris Dumery (1742-1748). En 2010, ces 21 clochettes du carillon du beffroi ont été déposées et remplacées par de nouveaux exemplaires en parfaite harmonie avec la série historique du XVIIIe siècle de Dumery. Leur poids varie entre 13,5 et 59 kg. Les hauteurs de note vont du sol au do. Le carillon de Bruges compte au total 47 cloches, d’un poids total de 28 tonnes.

Les 21 cloches, réunissant presque deux gammes chromatiques, sont suspendues en une série allant du grave à l’aigu, selon une échelle hélicoïdale, les notes les plus graves étant situées en bas. Jouez les cloches à l’aide de différents objets, maillets ou balais. Laissez-vous inspirer par le panorama et les échos des cloches et de la ville. Lancez-vous dans une représentation solo spectaculaire ou créez sur place une nouvelle composition de groupe.

Refrakt | Esther Venrooy & Olivier Goethals

(c) Paul Willaert

Dans la cage d’escalier de la Sound Factory, vous vous trouvez face à Refrakt, l’installation audiovisuelle d’Esther Venrooy (artiste sonore) et d’Olivier Goethals (architecte).

Lors de leur première visite à la Lantaarntoren, la cage d’escalier ressemblait à une simple succession de niveaux. Mais lors d’une deuxième exploration de l’espace, Venrooy et Goethals ont remarqué les contrastes spatiaux et les propriétés auditives : incidence de la lumière, ombres, dureté des matériaux, résonance et différence de hauteurs de son.

À l’aide de la méthode « point-ligne-surface », Refrakt relaie la fonctionnalité de la cage d’escaliers. Des haut-parleurs sont volontairement placés à des points précis et reliés par des lignes. Les concepteurs ont sélectionné des surfaces existantes et les ont retravaillées sur les plans auditif et visuel. Par des réflexions et des projections, ils créent une nouvelle interprétation auditive et architecturale de l’espace.

CYBERCORNER

(c) Paul Willaert

Avec le logiciel musical, créez des paysages sonores sur les iMacs de la Sound Factory. Pas besoin de plus pour mener ses expérimentations seul ou à deux. Que l’on soit spécialiste du son ou amateur, au bout de cinq minutes, chacun maîtrise !

OMNI | Patrice Moullet

Cette installation sonore colorée est une création de Patrice Moullet. L’OMNI ressemble à un champignon pastel à 108 facettes émaillées qui réagissent chacune différemment au toucher et font donc entendre un son unique. L’installation se compose d’une énorme base de données de bruits. Percussions, synthétiseurs, cuivres, sons électroniques sidéraux ou bits et bleeps analogiques : un vaste spectre sonore attend vos instructions. Recherchez des motifs ou des combinaisons et élaborez vos propres compositions. Grâce au vaste choix de sons, les possibilités de composition sont infinies.

Il a fallu 23 ans de recherche intensive avant de trouver un concept pertinent pour l’OMNI, après différents prototypes et essais. L’installation sonore associe créativité, technologie, fonctionnalité et design. D’un point de vue technique, les 108 facettes forment une interface spécialisée de samples, de synthétiseurs, de software et de hardware.

Kilo Ohm | Erwin Stache

Il y a de l’électricité dans l’air ! Les six tuyaux en métal d’Erwin Stache chatouillent le bout des doigts de plaisir.

Dans Kilo Ohm, bruit et mouvement vont main dans la main. Les tuyaux réagissant à la résistance électrique de la peau, le moindre contact produit un son spécifique. Comme la résistance diffère d’un individu à l’autre, on obtient toujours un résultat différent. Expérimentez en effleurant du doigt, en donnant un coup soudain et brusque ou en pinçant fort. Vous entendrez la différence. Jouez à deux ou trois, et écoutez ce qui se passe quand vous touchez votre voisin. Que vous utilisiez Kilo Ohm à la manière d’un piano, d’un tambour ou d’un mélange de sons ensorcelants, vous êtes le chef d’orchestre des tuyaux et découvrez leur vaste potentiel sonore.

Ateliers

Un atelier se compose de deux parties : la promenade auditive á travers l’ensemble du Concertgebouw et la séance active á la Sound Factory, toutes deux adaptées à l’áge des participants. Un atelier complet (promenade + séance active) dure amplement deux heures. L’enseignant reçoit au préalable un ensemble pédagogique sur l’origine, la fonction et l’architecture du Concertgebouw, qu’il est conseillé d’utiliser avant la visite. L’ensemble comprend aussi des tâches amusantes sur le son à réaliser en classe après la visite.

Promenade auditive dans l’ensemble du Concertgebouw

Le départ se donne dans la Salle de musique de chambre où le groupe peut se former une idée de l’acoustique ainsi que du fonctionnement et des fonctions du Concertgebouw. Dans la foulée, un exercice rythmique et une première initiation à la composition constituent la base des séances actives. Ensuite, une série d’expériences ont lieu dans le Foyer parterre, notamment au niveau des vibrations, la propagation et les différentes hauteurs du son. Toujours dans le même espace, on se concentre sur la diversité dans l’expérience du son.

On se rend ensuite dans la grande Salle de concert où le guide fournit des explications sur l’acoustique et l’expérience du son ainsi qu’une série de détails intéressants sur cet espace imposant. L’ascenseur vitré conduit ensuite au Balcon Parterre. En fixant les regards par la grande baie panoramique, le guide s’arrête aux divers champs sonores et aux différentes zones auditives dans une ville, du coup l’entrée idéale pour accéder à la façon dont les artistes sonores anciens et contemporains abordent les bruits concrets dans leurs œuvres. Iannis Xenakis avec CONCRET PH et Edgard Varèse avec Poème électronique illustrent à merveille ce propos car ces deux (brèves) compositions datant du début de l’art auditif plongent les participants dans un univers d’échantillons sonores et de bruits concrets. En outre, elles proposent le lien auditif et visuel parfait entre le son et l’architecture. Cette promenade animée se termine sur la terrasse située sur le toit, révélant clairement le contraste entre les bruits intérieurs entendus au cours de la dernière heure et les bruits extérieurs audibles sur la terrasse.

Séances actives à la Sound Factory

Chacune des séances actives comprend trois parties : CyberCorner, Kilo Ohm et OMNI. Le groupe est donc logiquement réparti en trois petits groupes dont l’un se met au programme musical GarageBand dans le Cybercorner, tandis que les deux autres se concentrent respectivement sur le Kilo Ohm et l’OMNI. Il y a un roulement de sorte que chaque participant puisse tout connaître.

CyberCorner
Les enfants ou adolescents travaillent individuellement ou par deux pour réaliser un paysage sonore en se laissant guider par le programme musical GarageBand et par l’accompagnateur de l’atelier qui les aide à choisir, à écouter où à cliquer sur certaines options. Les aînés opèrent le plus possible de façon autonome avec l’accompagnateur en soutien. L’installation donne la possibilité d’expérimenter avec des fragments audio, des filtres sonores, des échos ou encore des adjonctions de modèles et de rythmes au piano.

Kilo Ohm
Ici, l’expérimentation bat vraiment son plein ! Qu’est-ce qu’on entend en touchant et comment le son se modifie-t-il ? Quel bruit se dégage quand on saisit quelqu’un, voire tout le groupe ? On recherche ensuite des modèles, des rythmes, une longueur et une intensité. Et s’il reste un peu de temps, les enfants ou adolescents essaient de parvenir ensemble à une composition sonore.

OMNI
Avec l’OMNI, il s’agit d’abord d’expérimenter et de composer ensuite. Le groupe part d’un modèle répétitif auquel viennent s’ajouter successivement une nouvelle couche, d’autres modèles ou de brefs accents. Les variations sont innombrables. Diverses banques de données audio créent des ambiances séparées et divergentes : bruits de voix, musiques du monde, jazz, synthétiseurs… Tout ce qu’il faut pour une expédition auditive.

Bruggemuseum - Lantaarntoren

Concertgebouw Brugge - 't Zand 34, 8000 Brugge

Visite individuelle

Ouvert : tous les jours de 9h30 à 17h, fermé le lundi.

Tickets

Billets : 6 € / 5 € (réduction) / -26 ans: 1 € / -6 ans : gratuit
Gratuit aussi pour les résidents de Bruges, pour les élèves et les accompagnateurs (1 par 15 élèves) des écoles primaires et secondaires organisés en groupe scolaire, et pour les étudiants des instituts d’enseignement supérieur ou de formation continue à Bruges.

Réservez vos billets en ligne

Ateliers

Enfants et jeunes -26 ans: 65,00 € par groupe (maximum 25)
Uniquement le lundi: 9h30 – 11h35 et 13h30 – 15h30

Adultes: 150,00 € par groupe (maximum 15)
dès janvier 2013

Renseignements et rèservations par educatie@concertgebouw.be ou au +32 70 22 33 02 (lu-ve de 16h à 18h30)

Nieuws

Footer Concertgebouw Musea brugge bruggemuseum erfgoedcelbrugge musica vlaanderen vlaanderen brugge